TRAIN-TRAINS

Depuis bientôt un an, nous développons le projet TRAIN-TRAINS.

En juin 2016, nous réalisions un pilote autour de cette idée qui prend aujourd’hui forme dans le cadre d’une partenariat avec le Musée de Bretagne/Champs Libres, les acteurs du réseau TER Bretagne : SNCF et Région Bretagne et le soutien de Rennes Métropole et la Ville de Rennes.

Du 1er avril au 11 juin, TRAIN-TRAINS sera présenté au Musée de Bretagne / Champs Libres à Rennes.

Puis l’installation entamera une itinérance à travers la Bretagne.

 

Avec nos caméras, Antonin Alloggio et son équipe se rendent à bord de trains pour mener des entretiens filmés avec les inconnus que le hasard nous amène à rencontrer.

TRAIN-TRAINS revêt ensuite deux aspects :
-un webdocumentaire www.train-trains.net sur lequel on découvre les portraits vidéos filmés à bord des trains.
-une installation reproduisant la spatialité d’un wagon, conçue et construite en lien avec les équipes du Musée de Bretagne.

Dans cette confrontation de deux formes, Antonin propose une réflexion autour de la notion de réseau et sur notre rapport au temps. Le réseau ferré est bien visible et notre expérience du voyage en train nous soumet au temps, il nous faut occuper ce temps qui nous mène d’un point A à un point B et tous les efforts technologiques et logistiques sont mis en place pour réduire ce temps de trajet. Le réseau « internétique » sur lequel se déploie train-trains.net est présenté comme invisible, le wi-fi ou la téléphonie nous relient au cloud. Légers, la tête dans les nuages, nous surfons sur ce réseau qui tisse sa toile autour du monde et nous connecte de manière quasi instantanée à nos frères humains. Mais où sont les fils et où sont ces serveurs qui contiennent nos données ? Réfrigérés aux quatre coins du globe dans des endroits tenus secrets, sont-ils vraiment suspension dans les nuages ?

La durée est vécue comme une contrainte à effacer. Tout doit aller plus vite, et le rapide d’hier est trop lent pour demain. Quid du présent ? TRAIN-TRAINS, à travers son voyage arrêté, nous invite à prendre le train pour aller à Jacta-Est, c’est à dire nulle-part et donc potentiellement partout, prendre le train pour prendre le train, être en train de et vivre l’expérience du présent.

www.train-trains.net