Avec les anciens « Envoyés spéciaux »

Cette année, nous allons reprendre ce projet historique de l’association POINT BARRE.

Première étape : recruter une équipe d’anciens que nous accompagnerons dans la réalisation de reportages vidéos.

Les limites du numériques

En 2019, les membres de l’association StrataGEM font équipe avec POINT BARRE pour réaliser quelques courts-métrages.
Filmés à l’occasion des semaines d’information sur la santé mentale, ces quatre courtes saynètes traitent du numérique et de ses limites, mais ce n’est pas si grave que ça.

N E W T A N G O « Ultra barroco »

Jeudi 28 mars 2019, nous avons présenté le récital « Ultra barroco » de N E W T A N G O dans la chapelle du Lycée Bertrand d’Argentré à Vitré. La présentation de ce récital a été l’aboutissement d’un travail de résidence d’une semaine au cours de laquelle les musiciens ont rencontré les 600 élèves des classes de Terminale.


En amont de cette présentation, nous avons fait le vernissage de l’exposition « El agua y el aire » de Roberto Cedrón, exposition visible dans la chapelle lors d’un temps d’échange conduit par les lycéens mercredi 3 avril.

Projection de courts-métrages

En ce début d’année, nous avons réalisé quatre courts-métrages avec les membres de l’association StrataGEM à Vitré.

Nous avons écrit ensemble les scénario, puis tournage, puis montage. Ces petits films dont le thème est « Le numérique et ses limites » ont été réalisées dans le cadre des semaines d’information sur la santé mentale.

Femmes & Justice

Cinq entretiens réalisés à l’occasion du colloque « Femmes & Justice » organisé au Parlement de Bretagne le 29 novembre 2018 par l’association Champs de Justice.

Belle affluence pour « On est ici »

Ce sont près de 150 personnes qui ont assisté à la projection-rencontre autour du projet « On est ici » aux Champs Libres mercredi 14 novembre 2018.

Après la projection d’une version linéaire de 28 minutes donnant la parole aux apprenants, Joël Martins Da Silva, le réalisateur, a présenté la navigation et les contenus de la webdocumentation en ligne sur www.onestici.net
   

Le journaliste chargé de la médiation a ensuite donné la parole à Philippe Blanchet, Professeur en sociolinguistique à l’Université Rennes 2.

Le journaliste, le réalisateur et le sociologue se sont livrés à une discussion qui est venu compléter cette introduction aux thèmes abordés par onestici.net.

L’échange s’est ensuite élargi avec l’intervention des spectateurs.

D’autres temps de projections-rencontres sont prévus autour de ce projet.
N’hésitez pas, d’ailleurs, si vous souhaitez nous accueillir à nous contacter directement au 06.61.97.02.44

« Regards croisés sur l’Argentine »

Le programme  » Regards croisés sur l’Argentine » est né au fur et à mesure des rencontres et des sollicitations. Les premières rencontres, en 2009, ont eu lieu lors du tournage du film « La vereda de enfrente » (« Le trottoir d’en face ») au cours duquel Antonin Alloggio, réalisateur, a rencontré Roberto Cedrón, peintre, et son fils Manuel, bandonéoniste. La présentation du film en 2012 s’est inscrite dans une séquence déjà baptisée « Regards croisés sur l’Argentine » au cours de laquelle ont été présentées, à l’Université Rennes 2, cinq créations issues de la mouvance étudiante. Cette même séquence a ensuite été présentée, dans des géométries variables, à Nantes (44) puis Coutras (33).

En 2012, nous avons participé à une première résidence de travail à Laval (53) autour de la création « Cuadros de una exposición » par Manuel Cedrón alliant musique, danse, théâtre et projections. Cette semaine de création a été l’occasion de la rencontre avec le pianiste Gonzalo Gudiño. Une seconde résidence a été le point d’orgue de l’exposition « Regards croisés sur l’Argentine » dans le cadre de la programmation culturelle du Coglais (35) en 2015.

Une nouvelle séquence d’exposition est prévue en 2018-2019 au lycée Bertrand d’Argentré à Vitré.

« Regards croisés sur l’Argentine » est ainsi un programme à composer ensemble sur la base des propositions présentées dans un catalogue disponible sur demande.

Pour en savoir plus, prenez contact.

Rencontre autour de « On est ici »

Toute l’équipe de POINT BARRE vous invite
à la présentation du film et site internet ON EST ICI
réalisé par Joël Martins Da Silva.

MERCREDI 14 NOVEMBRE à 18h30
salle de conférence Hubert Curien aux Champs Libres à Rennes

Dans le cadre des rencontres de la bibliothèque et du mois du film documentaire.

La projection-rencontre se déroulera
en présence du réalisateur et du sociolinguiste Philippe Blanchet.

Au plaisir de vous y retrouver.

Quoi faire demain ?

Tout au long de l’année 2017-2018, les élèves d’une classe de 3e au collège Gérard de Nerval de Vitré ont travaillé à la réalisation de portraits de métiers. Accompagnés par l’équipe de POINT BARRE, ils ont réfléchis à leur orientation et à leur futur grâce aux outils du film documentaire. Après quelques exercices et initiation au vocabulaire de l’analyse filmique, ils ont contacté des professionnels et élaboré des questionnaires pour mener à bien les entretiens. Quatre courts films ont été réalisés et ont été soumis au concours national « Je filme le métier qui me plait ». Les quatre films ont fait partie de la sélection officielle parmi les 600 sélectionnés pour plus de 2000 propositions.

« Quoi faire demain ? » a bénéficié en 2018 d’un soutien de la part du Conseil Départemental et du collège.

POINT BARRE à Betton

Ces dernières semaines, Point Barre a été invité à la médiathèque et au Café Utopique de Betton. A ces occasions différents travaux ont été présenté, le tout récent projet www.onestici.net et d’autres films réalisés avec les anciens. Nous remercions chaleureusement les équipes de ces deux lieux pour leurs invitations.

Une dizaine de personne sont venu au CUB découvrir notre projet Avec les anciens !

Près de quarante personnes sont venues découvrir notre site internet www.onestici.net à la médiathèque Théodor Monod.

 

Filmatraj 2018

Fin mai 2018, nous entamons une nouvelle saison du projet FilmaTraj.

Un groupe de jeunes en formation PPI (Prestation Préparatoire à l’Insertion) accompagnés par PRISME seront formés aux techniques audiovisuelles par l’équipe de POINT BARRE.

Pour cette nouvelle réalisation, nous nous intéresserons à la culture bretonne et à son patrimoine matériel, immatériel et à sa diversité culturelle.

Pour ce faire, nous nous associerons au Cercle Celtique de Rennes et au Musée de Bretagne/Champs Libres.

Plus d’informations sur le site du projet : www.filmatraj.net/2018

2018

Une page se tourne…

Filmatraj 2017

Jeudi 11 janvier 2018, plus d’une centaine de personnes se sont réunies à la Maison des Associations pour découvrir l’aboutissement de notre travail commun.

 

Après une présentation du projet et des partenaires, deux portraits d’apprenants ont été dévoilés.

Les membres de l’UDAF ont mené une activité de sensibilisation aux réalités de illettrisme.

Ce sont ensuite deux portraits de bénévoles qui ont été diffusés.

L’après-midi a surtout été un temps d’échange dans la salle où la parole a circulé librement et abondamment.

Webdocumentaires

POINT BARRE développe certains projets sous forme de webdocumentaires afin d’explorer différemment certains sujets.

onestici.net

train-trains.net

Pour ce webdocumentaire nous sommes allés questionner des personnes en situation de fragilité linguistique et / ou illettrées, des bénévoles qui les accompagnent dans l’apprentissage de la langue fraçaise et des enseignants qui travaillent pour des structures de formation en Ille et Vilaine et plus particulièrement à Rennes. Les témoignages vidéos rendent compte de leurs réalités.En savoir plus

Ce projet en cours de construction nous amènera à monter à bord des trains de Bretagne pour aller à la rencontre de leurs passagers et conduire avec eux des entretiens improvisés. Ce projet se développera sous deux formes complémentaires : d’une part, une installation vidéo et, d’autre part, un webdocumentaire.

En savoir plus

www.generationsgaleres.net

Ce projet est notre premier webdocumentaire. Les jeunes que nous avons rencontrer s’exprime, sans chichis et sans concessions sur les difficultés qui entravent leur quotidien. Ils sont tous tournés vers les institutions mais malgré cela, ils et elles ne trouvent pas leurs places.
En savoir plus