TRAIN-TRAINS

Depuis bientôt un an, nous développons le projet TRAIN-TRAINS.

En juin 2016, nous réalisions un pilote autour de cette idée qui prend aujourd’hui forme dans le cadre d’une partenariat avec le Musée de Bretagne/Champs Libres, les acteurs du réseau TER Bretagne : SNCF et Région Bretagne et le soutien de Rennes Métropole et la Ville de Rennes.

Du 1er avril au 11 juin, TRAIN-TRAINS sera présenté au Musée de Bretagne / Champs Libres à Rennes.

Puis l’installation entamera une itinérance à travers la Bretagne.

 

Avec nos caméras, Antonin Alloggio et son équipe se rendent à bord de trains pour mener des entretiens filmés avec les inconnus que le hasard nous amène à rencontrer.

TRAIN-TRAINS revêt ensuite deux aspects :
-un webdocumentaire www.train-trains.net sur lequel on découvre les portraits vidéos filmés à bord des trains.
-une installation reproduisant la spatialité d’un wagon, conçue et construite en lien avec les équipes du Musée de Bretagne.

Dans cette confrontation de deux formes, Antonin propose une réflexion autour de la notion de réseau et sur notre rapport au temps. Le réseau ferré est bien visible et notre expérience du voyage en train nous soumet au temps, il nous faut occuper ce temps qui nous mène d’un point A à un point B et tous les efforts technologiques et logistiques sont mis en place pour réduire ce temps de trajet. Le réseau « internétique » sur lequel se déploie train-trains.net est présenté comme invisible, le wi-fi ou la téléphonie nous relient au cloud. Légers, la tête dans les nuages, nous surfons sur ce réseau qui tisse sa toile autour du monde et nous connecte de manière quasi instantanée à nos frères humains. Mais où sont les fils et où sont ces serveurs qui contiennent nos données ? Réfrigérés aux quatre coins du globe dans des endroits tenus secrets, sont-ils vraiment suspension dans les nuages ?

La durée est vécue comme une contrainte à effacer. Tout doit aller plus vite, et le rapide d’hier est trop lent pour demain. Quid du présent ? TRAIN-TRAINS, à travers son voyage arrêté, nous invite à prendre le train pour aller à Jacta-Est, c’est à dire nulle-part et donc potentiellement partout, prendre le train pour prendre le train, être en train de et vivre l’expérience du présent.

www.train-trains.net

Projection rencontre à la ferme de la Harpe

Samedi 28 janvier à 18h30 fut organisée la projection du film « C’est pas un travail pour toi ! » réalisé en 2011 en partenariat avec la mission locale et Jeunes à Travers le Monde. Le film pose la question « les métiers ont-ils un genre ? », et c’est à travers les témoignages de cinq jeunes femmes orientées vers des métiers traditionnellement occupés par des hommes que certains écueils de notre société nous sont livrés.

Nous remercions notre partenaire en particulier Jaouen qui nous a invité dans le cadre du festival « L’art & la main » édition 2017.

Retour sur la Touch’estivale

Le trente septembre en partenariat avec la maison de quartier La Touche, nous avons organisé la Touch’estivale, une soirée festive imprégnée de jeux géants pour tout le monde.

Les groupes Mr. Grundwalsky et le Pagode de Toucouleurs ont habillé musicalement ce moment. Évidemment POINT BARRE à projeté le film « Yadlavie chez Simone… Point Barre ! » qui a été réalisé avec l’aide des habitants du quartier ainsi qu’un court-métrage de fiction « Le choix » réalisé l’année passé à Rennes. Malgré la fraîcheur, entre 17h30 et 23h00, une centaine de personnes sont venues à la rencontre de cette proposition et nous les remercions, ainsi que toute l’équipe de la maison de quartier.

Quelques photos de ce moment

Projection « Le Choix » à TAM TAM

Ce jeudi 29 septembre, nous avons projeté le film : Le Choix premier court métrage de fiction produit par POINT BARRE et réalisé avec 15 jeunes en formation PPI au sein de PRISME. Cette projection s’est tenue dans l’Espace Culture de TAM TAM.

La projection s’est suivi d’un échange informel intéressant.

La Touch’Estivale

C’est encore l’été sur la place Simone de Beauvoir (devant la Maison de Quartier La Touche) ! Nous vous invitons à une fête de quartier vendredi 30 septembre à partir de 16h30, jusqu’en fin de soirée.

Gratuit – ouvert à tous

De 16h30 à 20h30 :

  • château gonflable
  • jeux géants, jeux d’extérieur
  • jeux de construction, bacs à sable…

Programme de la soirée :

  • à partir de 18h :
    • concert de Mr Grunwalsky (jazz manouch’)
    • concert de Pagode toucouleurs (chanson brésilienne)
  • vers 20h30 : projection film en plein air, restitution du projet de résidence d’artistes « Yadla’Vie chez Simone Point Barre ! »

Apportez de quoi pique-niquer, il y aura des tables et des espaces pour s’installer. Il y aura également un camion de galettes-saucisse pour les gourmands :D

C’est la rentrée !

Pour faire notre rentrée, quoi de mieux qu’une belle série de projections ?

Samedi 17 septembre

- 10h : « Coglais 1968 »
en version restaurée
– 11h : « Coglais 2015 »
Salle Guy Tazartez-Les Hameaux du Coglais
5 rue Victor Roussin 35460 Saint Brice en Coglès
- 14h : « Coglais 1968 »
en version restaurée
– 16h : « Coglais 1968 »
en version restaurée
Salle du Centre social
Rue  de Verdun 35460 Saint Brice en Coglès

à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine dans le Coglais

Dimanche 18 septembre

- 11h : « Coglais 2015 » Centre Civique et Culturel du Coglais
35460 Montours

à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine dans le Coglais

Mercredi 28 septembre

- 18h : « Coglais 1968 »
en version restaurée
Université Rennes 2
35000 Rennes

dans le cadre de la programmation Ciné-Tambour par les étudiants du Département Études cinématographiques à l’occasion d’une soirée thématique «  Cinémas amateurs »

Mardi 4 octobre

- 20h : « Coglais 2015 » 20bis Esplanade du Champ de Mars
35000 Rennes

en complément de la séance du 28 septembre

Le non-recours, pourquoi ?

Ce film de 13 minutes porte sur le « non recours ».

Tourné à Rennes en 2016, on retrouve dans celui-ci les témoignages de trois personnes qui perçoivent ou ont perçu le RSA au cours de leur vie. Tour à tour, ce sont trois grandes thématiques qui font l’objet d’attention : la santé, l’insertion sociale et l’insertion professionnelle. Les 3 personnages évoquent ainsi : le non recours aux droits liés à la santé, aux soins, à l’insertion sociale, à la formation professionnelle, au dispositif de retour vers l’emploi, à l’accès au numérique… Grâce à leurs propos, nous comprenons un peu mieux les raisons qui peuvent conduire certaines personnes à renoncer à leurs droits.

Webdocumentaires

POINT BARRE développe certains projets sous forme de résidences de création audiovisuelle.

onestici.net

train-trains.net

Pour ce webdocumentaire nous sommes allés questionner des personnes en situation de fragilité linguistique et / ou illettrées, des bénévoles qui les accompagnent dans l’apprentissage de la langue fraçaise et des enseignants qui travaillent pour des structures de formation en Ille et Vilaine et plus particulièrement à Rennes. Les témoignages vidéos rendent compte de leurs réalités.

En savoir plus

Ce projet en cours de construction nous amènera à monter à bord des trains de Bretagne pour aller à la rencontre de leurs passagers et conduire avec eux des entretiens improvisés. Ce projet se développera sous deux formes complémentaires : d’une part, une installation vidéo et, d’autre part, un webdocumentaire.

En savoir plus

www.generationsgaleres.net

Ce projet est notre premier webdocumentaire. Les jeunes que nous avons rencontrer s’exprime, sans chichis et sans concessions sur les difficultés qui entravent leur quotidien. Ils sont tous tournés vers les institutions mais malgré cela, ils et elles ne trouvent pas leurs places.
En savoir plus

onestici.net

Pour ce webdocumentaire nous sommes allés questionner des personnes en situation de fragilité linguistique et / ou illettrées, des bénévoles qui les accompagnent dans l’apprentissage de la langue fraçaise et des enseignants qui travaillent pour des structures de formation en Ille et Vilaine et plus particulièrement à Rennes.

Au travers de courtes vidéos accessibles en ligne, on comprend témoignages après témoignages les enjeux et conséquences liés à une maîtrise « bancale » de la langue. Les limites et le contraintes  rencontrées par celles et ceux venu(e)s de l’étranger ou encore né et scolarisé en France mais se trouvant aujourd’hui en situation d’illettrisme.

www.onestici.net

 

IFEC

Nous avons réalisé une série de vidéos de promotion de l’Institut Franco-Européen de Chiropraxie





GENERATIONS GALERES AUX CHAMPS LIBRES

Le 31 janvier 2016, POINT BARRE fut invitée à présenter le film Générations galères aux CHAMPS LIBRES, dans le cadre du forum « CHANGER L’ÉCONOMIE » organisé  en partenariat avec ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES.

Suite à la projection, une discussion s’est tenue avec les spectateurs et en présence de Karine Debord programmatrice des « Docs en stock aux champs libres », de David Masclet économiste et de Joël Martins Da Silva réalisateur du film.

Pour les archives de l’association, nous avons filmé l’intégralité de la rencontre. Cette captation vous donnera un aperçu des échanges passionnants qui ont suivi la projection, à la fin de celle-ci, vous trouverez les contacts de notre structure si vous-même ou dans votre entourage, vous souhaitez organiser une rencontre autour des questions de la précarité chez les jeunes.

Nous voulons remercier Karine Debord, les champs libres pour cette invitation, ainsi que les quelques 300 personnes venue découvrir le film, à bientôt pour d’autres infos.

Une ferme envie de bouger

Durant l’été, nous avons confié une caméra à un groupe de jeunes du quartier de Maurepas. Ils ont ainsi pu filmer leur expérience de découverte à l’étranger. Pendant deux semaines, ils se sont engagés dans une démarche de woofing dans une ferme en Angleterre. Nous les avons accompagné, avant et après le départ, dans la réalisation d’un film de 13 minutes.

PROJECTION A LA MEDIATHEQUE DE BETTON

Hier soir le 18 novembre 2015 à 20h30 nous avons dans le cadre du mois du film documentaire et en partenariat avec la médiathèque Théodore Monod située à Betton, organisée une projection rencontre autour du film Générations galères en présence de Joël Martins Da Silva réalisateur de ce projet à deux volet : un film de 52 minutes et un webdocumentaire accessible à l’adresse suivante : www.generationsgaleres.net.

Après le film des discussions / échanges se tinrent entre Yann, les spectateurs / trices présent(e)s et Joël. De nombreuses idées émergèrent, de nombreux constats concernant notre société et la place faite aux jeunes furent formulés élargissant les champs de réflexions bien au-delà du film et de ce qui est dit dans celui-ci par les quatre jeunes témoins qui furent filmés entre 2012 et 2015.

Nous tenons à remercier Yann Legall pour cette invitation et par prolongement, l’inscription de notre film dans le cadre du mois du film documentaire, et espérons le cas échéant reconduire de telles expériences. Via le lien ci-après, vous pourrez découvrir les propositions culturelles de ce bel équipement : http://www.mediathequebetton.fr/index
Bien évidemment nous remercions vivement les spectateurs / trices présent(e)s.

Par ailleurs nous avons le plaisir de vous annoncer dès à présent une date « ULTRA » importante pour nous concernant la diffusion de ce film générations galères : Celle-ci se déroulera AUX CHAMPS LIBRES LE 31 JANVIER 2016 A 16 H 00

Enfin si d’ici-là nous avons d’autres dates de projections de la collection POINT BARRE nous ne manquerons pas de l’annoncer sur notre site et par mail, aussi n’hésitez pas à nous contacter où à consulter régulièrement notre site pour vous tenir informé(e)s. Nous vous souhaitons bien des choses.

Photo et vidéo chez Simone !

A l’occasion de la « fête des voisins » organisée sous l’égide de la Maison de Quartier La Touche, nous présentons une étape de création de notre projet « Yadla’vie chez Simone, Point barre ! » (projet porté par POINT BARRE et Yadla’vie)

Vendredi 12 juin à partir de 17h00 sur la place Simone de Beauvoir (Métro « Anatole France »)
Vous pourrez vous faire photographier, mais aussi découvrir les premières images du film que nous réalisons dans le quartier.
Il y aura aussi des animations musicales, de la danse, des jeux…

Présentation de Générations Galères à ASKORIA Lorient

Le lundi 26 mai 2015, nous avons présenté notre projet Générations Galères aux étudiants de première année de l’organisme de formation ASKORIA.

Dans le cadre d’une journée d’études portant sur les jeunes et l’économie, différents intervenants ont alimenté les réflexions à partir de leurs expériences du terrain.

Nous tenons à remercier Marianne Blanchard et les étudiants pour leur invitation, et l’intérêt porté à notre démarche.