Rencontre autour de « On est ici »

Toute l’équipe de POINT BARRE vous invite
à la présentation du film et site internet ON EST ICI
réalisé par Joël Martins Da Silva.

MERCREDI 14 NOVEMBRE à 18h30
salle de conférence Hubert Curien aux Champs Libres à Rennes

Dans le cadre des rencontres de la bibliothèque et du mois du film documentaire.

La projection-rencontre se déroulera
en présence du réalisateur et du sociolinguiste Philippe Blanchet.

Au plaisir de vous y retrouver.

Quoi faire demain ?

Tout au long de l’année 2017-2018, les élèves d’une classe de 3e au collège Gérard de Nerval de Vitré ont travaillé à la réalisation de portraits de métiers. Accompagnés par l’équipe de POINT BARRE, ils ont réfléchis à leur orientation et à leur futur grâce aux outils du film documentaire. Après quelques exercices et initiation au vocabulaire de l’analyse filmique, ils ont contacté des professionnels et élaboré des questionnaires pour mener à bien les entretiens. Quatre courts films ont été réalisés et ont été soumis au concours national « Je filme le métier qui me plait ». Les quatre films ont fait partie de la sélection officielle parmi les 600 sélectionnés pour plus de 2000 propositions.

« Quoi faire demain ? » a bénéficié d’un soutien de la part du Conseil Départemental et du collège.

POINT BARRE à Betton

Ces dernières semaines, Point Barre a été invité à la médiathèque et au Café Utopique de Betton. A ces occasions différents travaux ont été présenté, le tout récent projet www.onestici.net et d’autres films réalisés avec les anciens. Nous remercions chaleureusement les équipes de ces deux lieux pour leurs invitations.

Une dizaine de personne sont venu au CUB découvrir notre projet Avec les anciens !

Près de quarante personnes sont venues découvrir notre site internet www.onestici.net à la médiathèque Théodor Monod.

 

Filmatraj 2018

Fin mai 2018, nous entamons une nouvelle saison du projet FilmaTraj.

Un groupe de jeunes en formation PPI (Prestation Préparatoire à l’Insertion) accompagnés par PRISME seront formés aux techniques audiovisuelles par l’équipe de POINT BARRE.

Pour cette nouvelle réalisation, nous nous intéresserons à la culture bretonne et à son patrimoine matériel, immatériel et à sa diversité culturelle.

Pour ce faire, nous nous associerons au Cercle Celtique de Rennes et au Musée de Bretagne/Champs Libres.

Plus d’informations sur le site du projet : www.filmatraj.net/2018

2018

Une page se tourne…

Filmatraj 2017

Jeudi 11 janvier 2018, plus d’une centaine de personnes se sont réunies à la Maison des Associations pour découvrir l’aboutissement de notre travail commun.

 

Après une présentation du projet et des partenaires, deux portraits d’apprenants ont été dévoilés.

Les membres de l’UDAF ont mené une activité de sensibilisation aux réalités de illettrisme.

Ce sont ensuite deux portraits de bénévoles qui ont été diffusés.

L’après-midi a surtout été un temps d’échange dans la salle où la parole a circulé librement et abondamment.

Webdocumentaires

POINT BARRE développe certains projets sous forme de webdocumentaires afin d’explorer différemment certains sujets.

onestici.net

train-trains.net

Pour ce webdocumentaire nous sommes allés questionner des personnes en situation de fragilité linguistique et / ou illettrées, des bénévoles qui les accompagnent dans l’apprentissage de la langue fraçaise et des enseignants qui travaillent pour des structures de formation en Ille et Vilaine et plus particulièrement à Rennes. Les témoignages vidéos rendent compte de leurs réalités.En savoir plus

Ce projet en cours de construction nous amènera à monter à bord des trains de Bretagne pour aller à la rencontre de leurs passagers et conduire avec eux des entretiens improvisés. Ce projet se développera sous deux formes complémentaires : d’une part, une installation vidéo et, d’autre part, un webdocumentaire.

En savoir plus

www.generationsgaleres.net

Ce projet est notre premier webdocumentaire. Les jeunes que nous avons rencontrer s’exprime, sans chichis et sans concessions sur les difficultés qui entravent leur quotidien. Ils sont tous tournés vers les institutions mais malgré cela, ils et elles ne trouvent pas leurs places.
En savoir plus

TRAIN-TRAINS

Depuis 2017, nous développons le projet TRAIN-TRAINS.

Avec nos caméras, Antonin Alloggio et son équipe se rendent à bord de trains pour mener des entretiens filmés avec les inconnus que le hasard nous amène à rencontrer.

Notre point de départ est la gare de Rennes en février 2017 et l’installation TRAIN-TRAINS a été créée en 2017 à Rennes, en partenariat avec Rennes Métropole : les Champs Libres/musée de Bretagne.

TRAIN-TRAINS revêt deux aspects :
-un webdocumentaire www.train-trains.net sur lequel on découvre les portraits vidéos filmés à bord des trains.
-une installation audiovisuelle itinérante reproduisant la spatialité d’un wagon, conçue et construite en lien avec les équipes du Musée de Bretagne.

Cette confrontation de deux formes propose une réflexion autour de la notion de réseau et sur notre rapport au temps. Le réseau ferré est bien visible et notre expérience du voyage en train nous soumet au temps, il nous faut occuper ce temps qui nous mène d’un point A à un point B et tous les efforts technologiques et logistiques sont mis en place pour réduire ce temps de trajet. Le réseau « internétique » sur lequel se déploie train-trains.net est présenté comme invisible, le wi-fi ou la téléphonie nous relient au cloud. Légers, la tête dans les nuages, nous surfons sur ce réseau qui tisse sa toile autour du monde et nous connecte de manière quasi instantanée à nos frères humains. Mais où sont les fils et où sont ces serveurs qui contiennent nos données ? Réfrigérés aux quatre coins du globe dans des endroits tenus secrets, sont-ils vraiment suspension dans les nuages ?

La durée est vécue comme une contrainte à effacer. Tout doit aller plus vite, et le rapide d’hier est trop lent pour demain. Quid du présent ? TRAIN-TRAINS, à travers son voyage arrêté, nous invite à prendre le train pour aller à Jacta-Est, c’est à dire nulle-part et donc potentiellement partout, prendre le train pour prendre le train, être en train de et vivre l’expérience du présent.

www.train-trains.net

L’installation continue son itinérance à travers la Bretagne.

Projection rencontre à la ferme de la Harpe

Samedi 28 janvier 2017 à 18h30 fut organisée la projection du film « C’est pas un travail pour toi ! » réalisé en 2011 en partenariat avec la mission locale et Jeunes à Travers le Monde. Le film pose la question « les métiers ont-ils un genre ? », et c’est à travers les témoignages de cinq jeunes femmes orientées vers des métiers traditionnellement occupés par des hommes que certains écueils de notre société nous sont livrés.

Nous remercions notre partenaire en particulier Jaouen qui nous a invité dans le cadre du festival « L’art & la main » édition 2017.

Retour sur la Touch’estivale

Le trente septembre en partenariat avec la maison de quartier La Touche, nous avons organisé la Touch’estivale, une soirée festive imprégnée de jeux géants pour tout le monde.

Les groupes Mr. Grundwalsky et le Pagode de Toucouleurs ont habillé musicalement ce moment. Évidemment POINT BARRE à projeté le film « Yadlavie chez Simone… Point Barre ! » qui a été réalisé avec l’aide des habitants du quartier ainsi qu’un court-métrage de fiction « Le choix » réalisé l’année passé à Rennes. Malgré la fraîcheur, entre 17h30 et 23h00, une centaine de personnes sont venues à la rencontre de cette proposition et nous les remercions, ainsi que toute l’équipe de la maison de quartier.

Quelques photos de ce moment

Projection « Le Choix » à TAM TAM

Ce jeudi 29 septembre 2016, nous avons projeté le film : Le Choix premier court métrage de fiction produit par POINT BARRE et réalisé avec 15 jeunes en formation PPI au sein de PRISME. Cette projection s’est tenue dans l’Espace Culture de TAM TAM.

La projection s’est suivi d’un échange informel intéressant.

La Touch’Estivale

C’est encore l’été sur la place Simone de Beauvoir (devant la Maison de Quartier La Touche) ! Nous vous invitons à une fête de quartier vendredi 30 septembre 2016 à partir de 16h30, jusqu’en fin de soirée.

Gratuit – ouvert à tous

De 16h30 à 20h30 :

  • château gonflable
  • jeux géants, jeux d’extérieur
  • jeux de construction, bacs à sable…

Programme de la soirée :

  • à partir de 18h :
    • concert de Mr Grunwalsky (jazz manouch’)
    • concert de Pagode toucouleurs (chanson brésilienne)
  • vers 20h30 : projection film en plein air, restitution du projet de résidence d’artistes « Yadla’Vie chez Simone Point Barre ! »

Apportez de quoi pique-niquer, il y aura des tables et des espaces pour s’installer. Il y aura également un camion de galettes-saucisse pour les gourmands 😀

C’est la rentrée !

Pour faire notre rentrée, quoi de mieux qu’une belle série de projections ?

Samedi 17 septembre 2016

– 10h : « Coglais 1968 »
en version restaurée
– 11h : « Coglais 2015 »
Salle Guy Tazartez-Les Hameaux du Coglais
5 rue Victor Roussin 35460 Saint Brice en Coglès
– 14h : « Coglais 1968 »
en version restaurée
– 16h : « Coglais 1968 »
en version restaurée
Salle du Centre social
Rue  de Verdun 35460 Saint Brice en Coglès

à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine dans le Coglais

Dimanche 18 septembre 2016

– 11h : « Coglais 2015 » Centre Civique et Culturel du Coglais
35460 Montours

à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine dans le Coglais

Mercredi 28 septembre 2016

– 18h : « Coglais 1968 »
en version restaurée
Université Rennes 2
35000 Rennes

dans le cadre de la programmation Ciné-Tambour par les étudiants du Département Études cinématographiques à l’occasion d’une soirée thématique «  Cinémas amateurs »

Mardi 4 octobre 2016

– 20h : « Coglais 2015 » 20bis Esplanade du Champ de Mars
35000 Rennes

en complément de la séance du 28 septembre

Le non-recours, pourquoi ?

Ce film de 13 minutes porte sur le « non recours ».

Tourné à Rennes en 2016, on retrouve dans celui-ci les témoignages de trois personnes qui perçoivent ou ont perçu le RSA au cours de leur vie. Tour à tour, ce sont trois grandes thématiques qui font l’objet d’attention : la santé, l’insertion sociale et l’insertion professionnelle. Les 3 personnages évoquent ainsi : le non recours aux droits liés à la santé, aux soins, à l’insertion sociale, à la formation professionnelle, au dispositif de retour vers l’emploi, à l’accès au numérique… Grâce à leurs propos, nous comprenons un peu mieux les raisons qui peuvent conduire certaines personnes à renoncer à leurs droits.